Jour 3

23 août 2017

Troisième jour.
Aujourd’hui, nos braves pédalants sont partis de Bonnieux pour arriver à Cabrières d’Avignon.
Le soir, une superbe veillée qui a commencé par un manequin challenge avec tous les présents sur le camp, prière du chapelet de la Miséricorde et temps d’adoration.

Le camp se réveille doucement à 6h30. Les ABS disent les laudes. Lever à 7h, toilette, petit déjeuner, lavage des dents, porter les sacs à l’endroit indiqué pour être chargés dans un camion.

Vaisselle, nettoyage du camp, très important, se mettre au service avec le sourire.

La matinée a démarrée sous un ciel nuageux mais rapidement notre ami le soleil s’est pointé et nous a révélé une vue splendide sur les monts du Vaucluse.

Rassemblement général, prière du matin.
9 h nos jeunes pédalants retrouvent leurs vélos.
Un nouveau départ, une nouvelle aventure commence. Nous quittons Bonnieux pour rejoindre Cabrière à 27 km.

Le parcours les conduit entre vignes et garrigue jusqu’à l’abbaye St Hilaire au milieu des pins, une heure de paix pour méditer sur la création (Seigneur que tes œuvres sont belles, que es œuvres sont grandes).

Les jeunes étaient attendus à Notre Dame des Lumières pour le déjeuner, au terme d’efforts physiques, d’entraide entre les sportifs et les plus fatigués.

Le redémarrage en début d’après midi a été éprouvant avec une magnifique cote. Personne n’a baissé les bras.
Une descente de toute beauté nous a emmené à St Pantaléon les chants des jeunes résonnaient dans la campagne sous un soleil de plomb.
Nos staffs nous avaient réservé la surprise d’avoir monté le camp en triangle au lieu du traditionnel cercle. Merci.

Après un décrassage rapide, le Vicaire Général P. Jean Marie Gérard est venu (pas à vélo mais en voiture d’Avignon) célébrer la messe dans l’église de Cabrière.

Les animateurs nous ont préparé comme toujours une belle veillée pleine de surprises, un mannequin challenge, un retour vidéo des premiers jours du camp, un témoignage poignant d’un couple sur la force d’un mariage chrétien qui permet un amour durable rempli de charité, et pour finir une veillée d’adoration ou les uns priaient devant le St Sacrement qui se reposaient.
Merci Seigneur pour tant de grâces.