Pélé VTT - Jour 1 : Le départ !

18 août 2014

Enfin, le Pélé VTT commence...

Ce matin, les staffs, les animateurs, les ttv, les abs, l’ogm et le ggg sont partis à Valréas dès 7h30 pour préparer l’accueil des pédalants.


Les participants ont rempli les derniers papiers et déposé leurs affaires. On n’y croit pas, mais ce sont les parents les plus anxieux. Les jeunes ont reçu leur t-shirt blanc et se sont répartis en équipes, chacune distinguée par son propre foulard. Chaque équipe est encadrée de deux animateurs et parfois d’un abs.
Puis les équipes ont formé le grand carré de départ dans le stade de Valréas. (Tous les matins, les collégiens partent après avoir formé ce grand carré.)

Dans cette équipe qu’ils ont choisie au départ, ils découvriront de nouvelles personnes et créeront de nouvelles amitiés dans la foi et l’effort.
Des journalistes du journal local sont venus voir notre rassemblement et ont reporté avec enthousiasme ce qui se passait. Ils avaient vraiment l’air intéressés par ce que nous faisions. Sûrement que le départ du pélé sera publié dans le journal « La Provence ».
Le parcours d’aujourd’hui a été plutôt éprouvant, certains ont fini les montées à pied, cependant, tout le monde a gardé le sourire tout du long. Au final, chacun est heureux d’avoir réussi à surmonter les obstacles et la fatigue avec le reste de son équipe.
Il y a eu très peu de chutes, celles-ci sans gravité, et quelques réparations de vélos.


A midi, les jeunes se sont arrêtés pour un temps spirituel, c’est un moment où, avec leurs animateurs et/ou avec un abs, ils ont parlé et réfléchi sur la foi. Après ça, ils ont mangé un pique-nique, préparé avec soin par les ttv intendance (Une tomate, un sandwich beurre, fromage, jambon et une pêche).

Les jeunes sont repartis vers 14h30 et ont pédalé jusqu’à notre campement installé dans le stade Visan où les staffs ont acclamé leur arrivée et les ont accueillis avec chaleur.
En arrivant, les pédalants ont déjà leurs tentes (une tente par équipe) prêtes avec toutes leurs affaires rangées à l’intérieur. Ils peuvent ainsi se reposer directement arrivés et profiter d’une douche ou de l’herbe bien verte du stade où nous sommes installés.

Ce soir, après le repas a lieu une veillée. Il y a une veillée chaque soir où les équipes montrent les choses qu’elles ont faites dans la journée ou elles participent à des jeux. Les veillées se terminent toujours avec des prières. Ce soir, la veillée avait pour objet de présenter les cris que les équipes avaient préparé dans la journée. Une veillée préparée par les staffs qui avaient transformé le camp en plateau de télé. Toutes les équipes sont passées, jugées par le jury élu par les staffs.
Pour finir la journée, tout le monde s’est réuni pour les complies du soir et s’est couché tôt (21h30) car le lendemain, la route reprend et il va falloir pédaler !

Nous espérons et nous prions pour que ce pélé vtt se poursuive dans la joie, la bonne humeur, l’amitié, le service, l’effort et la foi. Que Dieu nous protège tout au long de notre route.


Zoom sur les rôles dans le pélé : la secrétaire :

La secrétaire est la personne qui s’est chargée de toutes les inscriptions. Elle vérifie chez elle que les dossiers qu’elle a reçu correspondent aux informations sur le site. Elle se charge de la plupart des papiers. C’est un travail quotidien, cela demande d’être une personne très responsable et organisée elle a un rôle clé, même si on n’y fait pas vraiment attention.
Nous prions pour elle afin de la remercier pour son dur et long travail, bénévole je vous le rappelle.


Petite anecdote :

Le camion réfrigéré qui sert à amener le repas au lieu de pique-nique de midi a eu un léger problème technique alors qu’il revenait vers le campement. Une des trois personnes à bord a affirmé avoir senti une odeur de brûlé. En effet, ils ont vu de la fumée et sont immédiatement sortis du camion en sortant le maximum de choses qui étaient à l’intérieur. Notre équipe a tout de suite appelé les pompiers, mais la fumée est partie avant qu’il n’y ait de dégâts. Un incident sans réelle gravité, toutefois, nous avons dû faire venir un autre camion réfrigéré d’Avignon. En tout cas, on peut se le dire, heureusement que le pique-nique avait déjà été mangé et que personne n’a été blessé.