Pélé VTT édition Juillet - Jour 5

10 juillet 2016
Le dernier jour de la « Petite Route » du Pélé VTT 84, aura été riche en événements. Vendredi matin, le départ du stade du Grès à Orange a sonné vers 9 h, après le dernier « Grand Carré » de ce Pélé VTT, marqué par une réflexion sur le service, portée par la lecture d’un passage de l’Apocalypse de Saint Jean, puis de l’Évangile de Saint Luc. Les pédalants sont partis pour une matinée plus aisée, qui ne comportait qu’une courte montée vers Châteauneuf-du-Pape. Presque toutes les équipes se sont arrêtées à la chapelle Saint-Pierre-de-Luxembourg de ce village de Châteauneuf, afin d’effectuer un temps de prière et de recueillement. Ensuite, les pédalants sont arrivés au lieu de la pause de midi, où ils ont pu se restaurer en toute tranquillité. C’était aussi l’ultime rendez-vous avec le camion frigo qui, chaque jour, a apporté plus d’une centaine de sandwichs aux participants et à leurs encadrants. Avant de reprendre la route, ceux-ci ont profité d’une très belle intervention du Père Cesáreo.

Quelques tours de roues plus tard, et après une boucle sur l’Île de l’Oiselet, un autre moment rafraichissant les attendait : le passage à gué sur le bras des Arméniers (ancien bras secondaire du Rhône). À partir de Sorgues, et jusqu’à l’arrivée, les différentes équipes regroupées ont été prises en charge par les polices municipales de chaque commune traversée qui les ont accompagnées, certains policiers les escortant même à vélo. Sur leur trajet, les participants ont effectué une halte au Pontet pour déposer des cartes destinées aux prisonniers du centre pénitentiaire. Ce geste fait partie des actions de cette année placée sous le signe de la miséricorde.


Accueillis par la quasi-totalité des staffs, TTV et ABS sur le parvis de Notre-Dame-des-Doms à Avignon, ils ont franchi le passage de la Porte Sainte de la Métropole, puis ont reçu chacun une médaille miraculeuse avant de partager un moment de prière. Le chanoine Bréhier a alors offert à tous la possibilité de toucher l’autel, qui est aussi solide qu’un rocher, comme Jésus sur qui on peut s’appuyer : celui qui construit sa vie sur lui, construit sa vie dans l’humilité et dans la force.

L’après-midi s’est achevé au stade Bagatelle de l’Île de la Barthelasse où, en présence des parents, une messe en plein air a été célébrée par le Père Cesáreo, animée par le groupe de musique Injoy dont certains membres ont participé au Pélé VTT. Dans son homélie, le Père Cesáreo a exprimé ce qu’était le sens du Pèlerinage qui permettait de servir Dieu. Il a expliqué que, quand on aime Dieu, chaque chose que l’on fait est forcément bonne, les montées difficiles ou les descentes dangereuses, tout est favorable.

À l’issue de la messe, notre OGM, Olivier Lefrançois, responsable du camp, a remercié tous les intervenants qui ont permis le bon déroulement de cette édition : les staffs qui ont quotidiennement réalisé un travail formidable de montage et démontage du camp, se sont occupés des collégiens chaque soir à leur arrivée et ont préparé de manière admirable les veillées ; les animateurs qui ont pédalé aux côtés des jeunes et les ont encadrés tout au long de ce Pélé VTT ; les TTV Intendance qui ont fourni une tâche colossale en préparant plus de 200 repas par déjeuner ou dîner ; les TTV Parcours pour leur balisage des trajets avant chaque départ et leur présence sur le bord des routes dans un rôle important de sécurité, de ravitaillement en eau et sucre et d’indication des différentes directions aux pédalants ; les TTV Santé qui étaient en permanence prêts à apporter les soins grâce à leurs compétences médicales ; les TTV Vélo qui suivaient les équipes à vélo ou en voiture et réparaient si nécessaire les deux roues. ; les TTV Technique qui assurent l’installation et la maintenance de tous les équipements essentiels à la vie du camp ; les TTV Multimédia qui ont couvert tous les événements, ont effectué les liens sur Internet (réseaux sociaux), et ont immortalisé ce Pélé VTT en photos, en vidéos ; la TTV Bugade qui chaque nuit a lavé plus de 200 T-shirts ; le TTV Chouette qui a veillé sur la sécurité nocturne du camp ; et enfin tous ceux qui de façon anonyme ont contribué à ce Pélé VTT par leurs prières ou par leurs actions.

Les collégiens sont rentrés chez eux, heureux et remplis de la joie de l’expérience vécue et partagée en gardant le souvenir impérissable de cette exceptionnelle aventure humaine et spirituelle. Mais pour toutes les autres équipes, la journée n’était pas terminée car un repas était organisé à la maison diocésaine au cours duquel les différents groupes ont clôturé cette semaine de Pélé VTT par un débriefing à chaud.

Le Pélé VTT reste encore et toujours dans les esprits comme une odyssée qui permet de rassembler dans la foi et l’amitié, marquant de son empreinte chacun des participants.



À très bientôt pour le prochain Pélé VTT qui promet d’être bien aussi riche et intense !