PéléVTT Août 2016 - jour 2

17 août 2016

En ce deuxième jour, les pédalants ont découvert à quoi ressemble une journée complète du PéléVTT : fatigue, difficulté, doute, faim, solitude… mais aussi et surtout dépassement de soi, espérance, ripaille, entraide et joie !

Sur un camp PéléVTT, le pédalant se lève avant frère Soleil. Il faut dire que les activités ne manquent pas pour qu’il se mette en jambes : réveil et enfilage d’habits, rangement de la tente, petit-déjeuner, service, toilette de chat et brossage de dents, petit tour aux toilettes sèches, bouclage du sac, exécution des différents missions de dernière minute, préparation du vélo et de son équipement, etc. Normalement, à ce stade, le pédalant est fin prêt à 8h30 pour converger avec son équipe vers le « Grand Carré », temps fort officiel pour démarrer collectivement la journée. Puis, arrive enfin le moment d’accrocher son casque, de vérifier l’état de sa sonnette de guidon et de chevaucher son vélo pour aller se reposer un peu sur les belles routes du Luberon.
Aujourd’hui, les TTV Parcours avaient concocté un superbe itinéraire entre Saint-Martin-de-la-Brasque et Lauris, via Ansouis, Cucuron et Lourmarin. Le ciel voilé a rapidement laissé place à un beau soleil, pour profiter de la richesse des paysages locaux et la variété des chemins empruntés. Après les rudes montées de la veille, ce sont les descentes qui ont été majoritairement à l’honneur aujourd’hui. Et chaque équipe a pu gérer ses temps spi, ses défis et son repos au hasard des coins propices à une halte, tout au long du parcours alternant route et chemins de terre.
L’arrivée au bivouac à 17h, sous les vivas des staffs en délire, a donné lieu à de belles courses à pied vers les douches. Preuve qu’après 32 km de VTT, les collégiens en ont encore sous la pédale. Après un temps de repos et de services, les TTV Intendance ont émerveillé nos papilles avec leur fameuse recette de pâtes bolognaises. Quant aux staffs, c’est à la veillée qu’ils ont émerveillés nos cœurs et nos corps, le temps d’une soirée spéciale « Intervilles ». Au vu des photos ci-dessous, chacun comprendra notre impossibilité à vous expliquer les règles des jeux proposés, mais nous pouvons témoigner d’une ambiance de feu !