Du soutien pour les pédalants !

7 juillet 2019

Le carnet de prière a en effet une fonction très particulière. Conçu pour toutes les personnes ne partant pas au pèlerinage, il peut aider toutes celles qui y participent. Les premiers carnets de prière ont été conçus il y a de ça 7 ans, à Rocamadour. Aujourd’hui, ils sont répartis dans toutes les routes de France.

C’est une sorte de « monastère invisible ». C’est comme cela que le père André Cheysson aime appeller cette communauté discrète, mais tout autant importante qui confie chacun d’entre nous au Seigneur.

Certains nous disent : « Nous aimons beaucoup prier pour ces jeunes, afin qu’ils grandissent dans la vie spirituelle. Les images, ainsi que les phrases évangéliques écrites dessous, nous aident dans cette tâche, et cela nous rajeunit le coeur de les porter dans nos prières. » Et puis surtout, les collégiens se sentent soutenus, et cela leur apporte de la volonté, un des éléments les plus nécessaires au Pélé VTT, de même que l’effort, le don de soi et la grâce. « Nous voyons que nous ne sommes pas seuls dans ce pèlerinage. », expliquent quelques pédalants. 

C’est ainsi que nous invitons chacun d’entre vous, et spécialement les familles des collégiens, à demander ce carnet auprès de votre paroisse ou le jour du départ. Ce n’est pas seulement une semaine où vos enfants seront entraînés dans une aventure sportive, c’est aussi et surtout une semaine qui leur permet d’évoluer dans la foi.

Notre GGG, le père Césareo, récupérera lundi matin des intentions de prières, pour que nous puissions, nous aussi, prier pour vos proches.